Perspectives

Avec Ken Jenkins

Page 3 of 3

Notre système d’éducation répond-il aux besoins des futurs entrepreneurs?

Je vous ai récemment expliqué comment la réussite économique du Canada reposait sur les entrepreneurs et propriétaires de petite entreprise. Il convient donc de nous demander: faisons-nous tout ce qu’il faut pour fournir aux entrepreneurs les compétences dont ils ont besoin pour réussir?

Je n’en suis pas certain. Trop souvent, le système d’éducation définit la réussite en termes scolaires – la capacité de mémoriser, de réussir des examens et d’obtenir de bons résultats aux tests d’aptitude. Ces compétences sont importantes, mais mènent-elles à une carrière? Demandez à n’importe quel post-boomer si son diplôme universitaire lui sert dans sa recherche d’emploi. (Un indice: un post-boomer détenant un diplôme universitaire sur quatre occupe un emploi qui n’a rien à voir avec son diplôme. De plus, depuis quelques années, les Canadiens de moins de 30 ans ont peine à se trouver du travail1.)

Qui plus est, ces compétences scolaires sont-elles nécessaires à la réussite entrepreneuriale?
Continue reading

Favoriser l’autonomie des employés pour la prospérité de l’entreprise

Les employés autonomes sont de meilleurs employés. Ils aident l’entreprise à répondre aux besoins de ses clients plus rapidement et plus efficacement, donc à prospérer. L’autonomisation des employés réduit l’absentéisme, augmente la satisfaction et améliore le moral des troupes. Les employés autonomes sont heureux, dynamiques et ont envie de travailler.

Bien que plusieurs de ces affirmations semblent relever du gros bon sens, l’autonomisation des employés n’est pas aussi courante qu’on pourrait le croire. Autonomiser réellement ses employés, c’est leur permettre de prendre des décisions éclairées plutôt que de toujours consulter les gestionnaires. L’autonomie augmente la responsabilité, mais donne aussi aux employés un intérêt pour la réussite de l’entreprise. Elle accroît fondamentalement leur sentiment d’appartenance et leur fidélité.
Continue reading

Sortir de la boîte… Pointer vers les estrades populaires… Frapper un coup de circuit

J’entends déjà les fervents du baseball me rappeler que, techniquement, ce titre transgresse les règles du jeu. Mais voilà exactement ce que je vous incite à faire dans ce billet de blogue. Libérez-vous de vos pratiques habituelles; adoptez de nouvelles règles sur la façon de faire les choses et, oui, délaissez les sentiers battus!

Vous connaissez le truisme selon lequel la folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent? Hé bien, nous avons tous eu des accès de folie.

Dans le milieu professionnel, les grands bonds en avant ne se produisent pas en répétant ce qui a été fait la veille. (Ne vous méprenez pas. Il faut aller de l’avant en s’appuyant sur des pratiques exemplaires connues). Nous ne pouvons obtenir d’avantages concurrentiels en imitant nos concurrents en tout. En effet, si leur approche est si fantastique, que pourrions-nous proposer de mieux? Par conséquent, pour se démarquer, il faut innover.

Continue reading

Le pouvoir du mot « merci »

J’ai pour vous un conseil d’affaires qui s’applique en toute circonstance. C’est aussi l’une des premières leçons que nous apprennent nos parents : dire « merci ».

Ce mot trop peu utilisé est plus qu’une simple formule de courtoisie, bien que la courtoisie suffirait à justifier son utilisation plus fréquente. Le mot « merci » a le pouvoir de vous aider à assurer la survie de votre entreprise et à la faire croître.

J’observe les gens. Déterminer ce qui motive les comportements a toujours été une passion pour moi. Pourquoi vais je toujours chez le même boucher? Pourquoi Jeanne se rend-elle toujours chez le même mécanicien? Pourquoi Tom fréquente-t-il toujours le même épicier, semaine après semaine, même en présence d’un nouveau concurrent? Ces comportements sont entre autres motivés par la routine. Toutefois, qu’est-ce qui alimente et renforce cette routine?

Continue reading

Être maître de son destin, et les autres raisons d’être entrepreneur

Dans mon dernier billet de blogue, je vous ai parlé de la vitalité que donnent les propriétaires de petite entreprise à leur communauté.

L’entrepreneuriat transcende le simple plaisir de la réussite économique. De nombreux entrepreneurs ressentent un fort sentiment d’accomplissement en voyant leur communauté prospérer et réussir.

C’est ce qui est génial dans le fait d’être entrepreneur. Voir qu’on a des retombées positives.

Continue reading

Petite entreprise, grosses retombées

Le passage à la nouvelle année est un moment propice à la réflexion et à l’établissement de nos objectifs et aspirations – dont l’une était pour moi de commencer à publier ce blogue. Or, en cette occasion, je ne peux m’empêcher de penser au rôle crucial que les petites entreprises continueront de jouer dans notre économie et nos communautés en 2016.

Les entrepreneurs et propriétaires de petite entreprise sont l’âme du Canada. Ils emploient près de la moitié des Canadiens travaillant dans le secteur privé et sont à l’origine de 30 % – près du tiers – du PIB national. Nous sommes aussi une nation d’entrepreneurs : en 2016, le Canada s’est classé deuxième au monde ex æquo pour son entrepreneuriat1, avec 13 % de sa population d’âge actif travaillant dans de jeunes entreprises.

Continue reading

Newer posts »

© 2017 Perspectives

Theme by Anders NorenUp ↑