Nous sommes tous au courant de la pénurie de main-d’œuvre. Il nous faut trouver une solution, rapidement.

Le vieillissement de la population et la baisse du taux de naissances devraient entraîner un manque à combler d’un million de travailleurs de la construction d’ici 2020. Les travailleurs spécialisés sont déjà les employés les plus difficiles à trouver et à embaucher1. (Voir « Où sont passés les travailleurs spécialisés ».)

Le problème n’est pas que canadien – il est mondial. Les employeurs de toutes les industries ont peine à pourvoir les postes d’ingénieurs, de gestionnaires, de techniciens, de personnel spécialisé en technologies de l’information (TI), de représentants commerciaux et même de commis au soutien de bureau. Afin de contrer la pénurie qui croît au Canada, il faudra une stratégie globale (à laquelle devront participer tous les paliers de gouvernement ainsi que les entreprises et les universitaires pour répondre à nos besoins futurs en main-d’œuvre).

Le gouvernement fédéral envisage des changements stratégiques aux propositions de retraite actuelles dans le but de retenir les baby-boomers sur le marché du travail. Néanmoins, vous pouvez tout de même améliorer certains points pour renforcer votre capacité à attirer des employés expérimentés et qualifiés, à commencer par votre culture.

Aujourd’hui, la culture d’entreprise s’avère cruciale pour recruter et retenir les bons employés. L’argent est important, mais il ne suffit pas à motiver vos employés et à les empêcher d’être facilement débauchés par vos concurrents. La conscience sociale occupe une importance accrue. Même les organismes caritatifs que vous appuyez peuvent influencer l’idée que se font vos employés potentiels de votre culture.
L’adaptation est l’un des aspects souvent négligés de la culture. Vos employés doivent être naturellement adaptés à votre culture d’entreprise. Comme dans toute relation, vous devez partager les mêmes objectifs et la même position. Même si les candidats sont rares, vos nouveaux employés doivent adhérer à votre vision et à vos valeurs. Embaucher des candidats qui ne sont pas adaptés à votre organisation constitue une solution à court terme avec des conséquences à long terme.

Créez une culture d’autonomisation – encouragez le travail sensé, la reconnaissance et la responsabilité. Vous augmenterez ainsi la satisfaction au travail. Une telle culture constitue la base pour recruter et retenir les bons employés dans les petites entreprises comme dans les grandes.

Prenez comme exemple le secteur des technologies. Il n’est pas surprenant que des sociétés comme Google et Facebook soient reconnues pour leur culture d’entreprise. Le secteur des technologies de Vancouver reconnaît depuis des années le besoin d’offrir plus qu’une bonne rémunération2.
Dans un article pour vancitybuzz.com, Meg Sinclair, directrice des communications de Facebook Canada, a affirmé que dans toute entreprise avant-gardiste, les dirigeants savent qu’ils doivent s’assurer de faire tout ce qui est en leur pouvoir pour garder leurs employés heureux.

Votre culture doit invariablement inclure une bonne communication, et vos modes de communication doivent être réellement adaptés à vos employés et candidats potentiels. Si vous avez des enfants, vous savez à quel point leurs modes de communication diffèrent des vôtres. À l’heure où les entreprises doivent se ruer sur les meilleurs candidats, elles doivent rejoindre les Y là où ils sont, dans l’univers numérique, comme sur SnapChat, Facebook, Instagram et LinkedIn.

Vous savez que la pénurie de compétences croît. N’attendez pas qu’elle devienne un grave problème pour commencer à établir une culture qui attirera et retiendra les bons employés. Autrement dit, créez une entreprise pour laquelle la prochaine génération aura envie de travailler.

Pourquoi maintenant? Parce qu’il faut du temps pour bâtir une culture remarquable. Cela ne se fait pas du jour au lendemain. Vous ne voudriez pas avoir à payer des salaires supérieurs pour attirer des employés moyens quand la pénurie nous frappera de plein fouet dans quatre ou cinq ans. Cette idée s’avérerait coûteuse et désavantageuse. De plus, si vos employés ne sont pas heureux de rentrer au travail le matin, l’argent ne pourra les retenir bien longtemps.

Les entreprises qui ont établi une culture remarquable ont l’avantage de recruter des employés qui adhèrent à cette culture. Le résultat? Elles attirent plus facilement les talents et, surtout, elles les retiennent. Tout le monde veut travailler pour le meilleur employeur.

Je vous lance un défi. Lorsque vous donnez une entrevue d’embauche, savez-vous quelles sont vos valeurs d’entreprise et pouvez-vous les expliquer clairement? Quels sont les trois ou quatre comportements que les employés de votre entreprise doivent démontrer au quotidien? Une fois vos principales valeurs définies, intégrez-les à votre matériel de communication, y compris votre site web et vos outils de recrutement. Assurez-vous que vos publicités de recrutement reflètent votre culture d’entreprise et sont liées à vos valeurs fondamentales.

P.-S. Assurez-vous que les personnes responsables de donner les entrevues d’embauche et d’embaucher les employés dans votre organisation ont une excellente compréhension de votre culture d’entreprise. Ces personnes doivent trouver des employés qui possèdent les compétences recherchées et qui adhèrent aux valeurs de votre entreprise.

Références (en anglais seulement)

  1. http://www.manpowergroup.com/wps/wcm/connect/db23c560-08b6-485f-9bf6-f5f38a43c76a/2015_Talent_Shortage_Survey_US-lo_res.pdf?MOD=AJPERES
  2. http://www.vancitybuzz.com/2014/02/employee-culture-vancouver-tech-sector/