Il ne faut pas sous-estimer les femmes entrepreneures.

D’innombrables études l’ont démontré. Bien que les femmes soient moins nombreuses aux postes de direction, les entreprises qu’elles dirigent font mieux que celles dirigées par des hommes.

Pourquoi?

Selon Catalyst, l’organisation sans but lucratif qui promeut l’inclusion des femmes dans le monde du travail, les femmes constituent environ 45 % des employés des entreprises de l’indice boursier S&P 500, mais seulement 5 % des directeurs généraux et approximativement un quart des cadres supérieurs. Il existe d’excellentes directrices générales et cadres supérieures, mais elles sont malheureusement peu nombreuses.

Les entreprises dirigées par des femmes ont tendance à produire des revenus supérieurs à ceux des entreprises dirigées par des hommes (environ 13 %). Dans une étude sur l’entrepreneuriat réalisée en 2016, elles ont fait 9 % mieux que la moyenne des entrepreneurs. Autrement dit, les femmes représentent une ressource trop souvent inexploitée à la direction.

En outre, une étude réalisée en 2016 par BNP Paribas Wealth Management a révélé que 90 % des femmes entrepreneures prévoyaient pour leur entreprise des revenus stables ou une croissance des revenus en 2017. « Les femmes sont plus ambitieuses et obtiennent plus de succès que les hommes », s’enorgueillit Sofia Merlo, codirectrice générale de BNP Paribas Wealth Management1.

Les femmes de la génération Y semblent tout spécialement illustrer cette tendance. Au Royaume-Uni, par exemple, les femmes constituent maintenant 59 % des entrepreneurs de moins de 35 ans2. (Une étude réalisée là-bas montre que ce segment d’entrepreneurs récolte plus de succès, mais s’en vante moins que les autres.)

Pourquoi les femmes dirigeantes réussissent-elles si bien?

Il existe plusieurs théories. Selon moi, les femmes excellent à la direction pour quatre principales raisons :

  • Les femmes entrepreneures sont méthodiques et, comme je l’ai déjà laissé entendre, ont moins tendance à se montrer suffisantes. Une étude de 2014 sur les dirigeants d’entreprise a démontré que les hommes avaient tendance à surévaluer leur propre performance, car des observateurs évaluaient les femmes comme plus efficaces 3.
  • Les femmes ont de bonnes capacités de communication, de collaboration et d’autonomisation. Ces qualités sont communément associées aux femmes. Elles trouvent leur utilité en milieu de travail. Je ne pourrai jamais assez souligner à quel point je crois qu’elles sont importantes pour atteindre ses objectifs de leadership.
  • Les consommatrices ont un pouvoir immense. En 2014, les femmes décidaient de 64 % des dépenses des ménages — 68 % au Canada —, ce qui représentait 29 mille milliards de dollars à l’échelle mondiale. Ce chiffre devrait atteindre 40 mille milliards en 20184. Or, qui de mieux pour savoir comment satisfaire les consommatrices que les dirigeantes d’entreprise? Si vous ne réfléchissez pas encore à des moyens d’attirer les consommatrices dans votre magasin, vous devriez le faire. Incluez ce point à votre plan pour 2017.
  • Les femmes sont efficaces! Les femmes dirigeantes ne sont pas avantagées que par leurs compétences sur le plan humain. En fait, une étude de 2012 publiée dans le Harvard Business Review a dévoilé qu’elles surpassaient les hommes en matière d’initiative, d’intégrité et d’honnêteté, et de motivation à générer des résultats5. Bob Sherwin, chef de l’exploitation de Zenger Folkman, l’agence qui a réalisé l’étude, suggère que cette supériorité pourrait provenir du double rôle que les dirigeantes doivent souvent revêtir. Cette affirmation dissipe le mythe qui veut que les responsabilités familiales de la femme nuisent à ses activités professionnelles — et en fait une force plutôt qu’une faiblesse.

De bonnes nouvelles!

Les temps changent, particulièrement ici, au Canada.

Une récente étude mondiale a révélé que les femmes constituaient 23 % des cadres des sociétés de services financiers du Canada (ce qui a valu au Canada le troisième rang après la Norvège et la Suède). « À la différence des autres pays où les femmes sont nombreuses à la haute direction, le Canada compte un nombre supérieur de femmes libérées des rôles de cadre qui leur étaient traditionnellement réservés, comme la direction des ressources humaines et du marketing », indique le rapport 6.

Le nombre d’entreprises en démarrage dirigées par des femmes a considérablement augmenté au cours des 12 dernières années 7. C’est une excellente nouvelle pour la prospérité future des entreprises. Toutefois, les bailleurs de fonds continuent de douter davantage des femmes que des hommes entrepreneurs.

La meilleure nouvelle est peut-être que tous les entrepreneurs peuvent développer les attributs qui font le succès des femmes. L’ambition méthodique associée au bon degré de confiance, de bonnes aptitudes en matière de communication et de collaboration, une stratégie axée sur le client, le sens de l’initiative, l’intégrité et le dynamisme sont autant de qualités que tous les dirigeants devraient cultiver.

Dans l’industrie du bois et des matériaux de construction, j’ai vu à quel point les femmes peuvent être des dirigeantes compétentes et prospères. Bon nombre sont exceptionnelles. Comme les études le démontrent, les femmes décident d’une grande partie des dépenses des ménages au Canada et dans le reste du monde.

Voici donc le défi que je vous lance : si votre entreprise ne compte aucun décideur féminin, essayez de revoir votre stratégie de direction. Tout indique que les femmes savent ce qu’elles font.

Références (en anglais seulement)

  1. https://ca.finance.yahoo.com/news/women-entrepreneurs-more-ambitious-successful-164606982.html
  2. https://www.simplybusiness.co.uk/knowledge/articles/2015/09/female-entrepreneurs-business/
  3. http://www.forbes.com/sites/sebastianbailey/2014/07/23/who-makes-a-better-leader-a-man-or-a-woman/#5bf4bb909676
  4. http://www.catalyst.org/knowledge/buying-power-global-women
  5. https://hbr.org/2012/03/a-study-in-leadership-women-do
  6. http://www.theglobeandmail.com/report-on-business/canada-third-in-ranking-of-women-executives-in-financial-services/article21952110/
  7. http://www.forbes.com/sites/geristengel/2015/05/27/angels-change-the-ratio-for-women-entrepreneurs/#356985ba3006